Derniers sondages OpinionWay et IFOP: stabilisation

 

OpinionWay-Fiducial
Les Echos, Radio Classique
23-24 avril 2012
échantillon: 1145 inscrits sur un total de 1227

Hollande 54 (-1)
Sarkozy 46 (+1)

___________________________

IFOP quotidien
Paris Match, Europe 1
22-24 avril 2012
échantillon: 1185

Hollande 55 (=)
Sarkozy 45 (=)

1. J’ai repris l’habitude d’afficher l’évolution des intentions de vote par rapport au précédent sondage du même sondeur. Etant donné que la périodicité est forte, ce n’est pas inintéressant (ici, cela permet une comparaison avant et après le 1er tour et je suppose que tous re-sonderont la semaine prochaine: cela permettra de voir l’évolution entre l' »euphorie » de gauche du 1er tour et la normalisation supposée d’entre-deux-tours).

Je publierai également l’IFOP quotidien chaque jour. Voici déjà le graphique actualisé:

Précisons que l’IFOP reprend ses 300 personnes par jour sur 3 jours. Pour le 1er tour, a posteriori, relativisons les accusations de manipulation car, contrairement aux annonces initiales, ils étaient passés à 900 par jour depuis le 9 avril et non 450. Je le précise quand même à toutes fins utiles.

2. En termes de reports de voix, OpinionWay voit un fort report de Mélenchon vers Hollande (91/2/7), une plus grande décision des électeurs de Bayrou, légèrement plus favorable à Sarkozy (36/41/23), une stabilisation des reports dans l’électorat Le Pen (27/47/26), bien insuffisante pour Sarkozy, une inocuité des nouveaux électeurs (abstentionnistes du 1er tour se reportant à 19/19/62).

En ce qui concerne l’électorat Le Pen, j’y reviendrai, mais notons d’ores et déjà que Sarkozy est peut-être en train de commettre une erreur en misant tout sur leur report. Certes, le plus gros contingent est là et il n’a plus trop de possibilités, mais la carte lepéniste est plus « populaire » (cela ne veut pas dire de gauche, cela veut dire « dépolitisée » et abstentionniste, anti-système mais pas conservatrice ou « d’ordre ») qu’autre chose: elle a beaucoup progressé dans les zones rurales et rurbaines du Nord, de Picardie, du Bassin Parisien « lointain », de l’Est intérieur, du Languedoc et de la vallée de la Garonne, mais moins dans le Lyonnais, les Savoies, la grande couronne parisienne, l’Alsace ou même la Franche-Comté. Elle est un peu moins à droite et cela écartèle encore davantage Sarkozy entre le centre et le FN.

Bref, cet électorat sera un peu moins facile à capter qu’au 1er tour. Sarkozy aurait probablement dû, après l’affaire Merah, rester sur une posture présidentielle, d’ordre certes, mais plus institutionnelle et républicaine au vieux sens du mot. Il aurait ainsi pu améliorer un peu ses positions chez les bayrouïstes et les souverainistes, ayant déjà regagné ce qu’il pouvait dans la petite bourgeoisie de droite dure.

Il n’est pas impossible que l’écart de 54-47 qui semble s’installer progressivement ne se réduise pas tellement davantage, après tout… Sarkozy semble continuer de faire sa campagne de 1er tour, ce que ne manqueront pas de noter les électeurs.

En outre, n’oublions pas que Hollande, lors de la primaire du PS, avait été porté au 2nd tour, par un vote « utile » important; après un 1er tour en demi-teinte par rapport aux attentes. Ce même mécanisme « utile » semble fort à gauche, où l’unité est totale du PCF à EE-LV.

Quant aux soutiens de Takkiedine et de Berlusconi à Hollande, ils n’effaceront probablement pas l’effet des dissensions déjà apparentes à droite (Sarkozy-Juppé, Fillon-Jouanno,…) !

3. Le Conseil constitutionnel devrait avoir validé les résultats demain: je publierai alors le palmarès des sondeurs après le 1er tour. Vous avez aimé les surprises de la primaire du PS ? Vous aimerez les surprises du 1er tour !

Je compte profiter du week-end pour réaliser quelques cartes: ce sera bien tard, mais bon, un peu de patience et, malheureusement, même en période électorale, la vie et ses obligations continuent 😛 …

Publicités

20 réactions sur “Derniers sondages OpinionWay et IFOP: stabilisation

  1. petite erreur -> « il n’est pas impossible que l’écart 54-47 » je pense que vous vouliez dire 54-46 ou 53-47

    c’est pas grave … on a compris l’idée

  2. Si euphorie il y a eu à gauche au soir du premier tour, elle n’a duré que 10 secondes, le temps de découvrir le score de Marine Le Pen 😉

    J’espère que vous continuerez ce blog jusqu’aux législatives, car je deviens accro aux courbes, à vos analyses et à celles des lecteurs !

    • Je tiens à dire que l’auteur de se blog ne se foule plus trop ces derniers jours; deux courbes symétriques par rapport à l’axe horizontal, c’est quand-même un peu pauvre. Je préférais les graphiques à 10 courbes, bien plus riches. Remboursez !

    • Désolé de vous décevoir, mais je ne « ferai » pas les législatives. En tous les cas, pas de la même manière 😛

      D’abord, les sondages n’ont pas du tout le même intérêt.
      Ensuite, je devrais disposer de logiciels cartographiques, de données passées et surtout de… temps pour transformer ce blog en véritable lieu d’analyse politique et électorale. Toutes choses que je ne ferai pas l’effort d’acquérir ou de libérer: la tentation est très forte, croyez-moi (:D), mais j’ai une vie privée… 😉
      Apprenez l’anglais et tournez-vous vers les deux blogs de Gael L’Hermine (« elections france » et « world elections », à voir dans le blogroll) et vers les fils de discussion sur les élections internationales sur le forum du site de Dave Leip (aussi dans le blog roll): vous y trouverez des batteries de cartes superbes, par départements, circonscriptions, cantons et même communes.

      Bon, en me forçant un peu, je pourrai, entre les deux tours, tenter de pronostiquer le second tour des législatives… 😉
      Mais, sans indicateur agrégé, je suis très mauvais dans les pronostics… Et puis, les législatives, ce sera loin… Je verrai…

  3. Hors sujet (quoique…):

    M’ettant fait rabroue (a juste titre d’ailleurs apres m’etre renseigne :-)) sur l’impartialite de C dans l’Air je serai tres interesse d’avoir votre avis sur quels seraient selon vous les medias « officiels » (journaux/journalistes/chaines de tele/radios…) les plus impartiales en France concernant la politique?

    En gros, ou est-ce que nous pouvons reellement nous informer hormis les blogs…?

    Merci d’avance!

    • Le Monde est « mort » avec Colombani (paradoxalement…), même si Lesourne avait déjà un peu écorné la statue…
      Depuis, ma foi, en français, il n’y a pas grand-chose.
      Le moins mauvais, c’est d’accéder aux dépêches AFP, Ruters et AP et de mixer le tout.
      Et puis de lire les articles de journaux avec la pleine conscience des positionnements de chacun.
      Pas bien motivant…

  4. Ca me parait cuit pour sarko. Une grosse partie de l’électorat fn ne votera pas pour lui. Et j’imagine mal sarkozy bénéficié d’une réserve parmi les abstentionnistes.

    En fait Sarkozy a perdu l’élection depuis bien longtemps, plus à cause de sa façon d’être (son comportement) que des politiques menées (même si la taxe carbone, l’epad,… n’ont pas aidé mais vu que beaucoup ont oublié…).

    Hollande sera donc un président par défaut, élu uniquement par le rejet de son adversaire. Ce qui fait qu’en 2017, le candidat de droite (UMP, car je n’imagine pas ce parti imploser (quelques départs sans doute), même si certains députés font accord avec le FN) me parait très bien placé pour l’emporter. En particulier si c’est Fillon. D’ailleurs Fillon aurait à mon avis battu Hollande sans trop de souci. Sarkozy parti, certains à droite vont respirer…

    • La gauche ne gagne qu’une fois sur 4, en moyenne, depuis 58. Il est peu probable qu’elle soit réélue, d’autant plus que, comme je l’ai déjà expliqué, le sortant perd toujours.
      Fillon sera élu en 2017 et deviendra rapidement impopulaire pendant 5 ans. Copé, se présentera alors comme un opposant de l’intérieur, prônera la rupture et gagnera en 2022, avec un score soviétique.
      En cas de crise majeure, type Argentine ou Grèce, ça se jouera entre Le Pen et le front de gauche, mais cette éventualité est très peu probable (quoique)
      L’histoire est un cercle, la seule difficulté est de mesurer son rayon de courbure !

    • Sarkozy, Le Pen, Fillon ont en commun à ce jour une popularité négative, qui n’interdit pas d’être sélectionné au 1er tour (le noyau dur, un grand parti UMP ou PS, …), mais interdit d’espérer au second tour (voir Le Pen en 2002, vraisemblablement Sarkozy en 2012).

      Un candidat doit normalement être capable et rassembler, c’est à dire avoir une popularité plus importante que son impopularité. Je suis intimement persuadé que Bayrou, Borloo ou Villepin avait plus de chances au second tour que Sarkozy face à Hollande, mais … le premier tour leur était interdit.

      Il faudrait un jour changer le mécanisme de désignation, c’est à dire le jugement que l’on porte sur les candidats et s’inspirer des sélections faites par des jurys : on ne peut choisir son meilleur candidat et jeter à la poubelle tous les autres d’un même geste. Ce comportement est un comportement de militant peu ouvert aux autres.

      Voir :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Jugement_majoritaire
      http://r-eveillez-vous.fr/2011/rendre-les-elections-aux-electeurs-le-jugement-majoritaire/

  5. « Copé, se présentera alors comme un opposant de l’intérieur, prônera la rupture et gagnera en 2022, avec un score soviétique. »
    Commentaire par Jules Vallès.

    @ horos2012:

    Bonjour,

    Pourrait-on avoir d’ores et déjà quelques stats du premier tour de 2022 ? ;-D

  6. Etrangement, presque tous les sondages immédiatement après le premier tour semblent voir Hollande en légère baisse… Sauf pour OpinionWay il s’agit de sondages réalisés avant la prise de connaissance des résultats, mais tout de même c’est curieux, surtout en considérant que Hollande a fait un peu mieux que prévu.

    Comptes-tu également analyser a posteriori les erreurs des sondeurs (même si franchement, ils ont été assez bons malgré tout ce qu’on a pu dire) ? Pourquoi Le Pen a fait mieux que prévu ét Mélenchon moins bien (le « trend » peut expliquer en partie, mais pas totalement).

    • Non, non, les sondages de dimanche soir ont été faits après 20h, en donnant les résultats estimés aux sondés.

      Il faut voir que Hollande était particulièrement haut les deux dernières semaines dans les intentions de 2nd tour: il est normal que cela se « normalise »…

      Ce soir, je ferai le palmarès des sondeurs, mais je serai bien incapable d’expliquer les erreurs de chacun….

      • Vraiment ? Tu me décoit. 😉

        Evidemment, on n’est pas dans la tête des électeurs, mais toi qui a été tellement prolixe en analyses « de fond », tu es certainement capable d’explorer certaines pistes (remobilisation des abstentionnistes, reflux de Sarkozistes-Mélenchonistes déçus, « vote utile » à gauche) et de leur donner leur juste valeur.

      • Si je peux me permettre, les reports de voix du FN sont pour l’instant trop instables pour faire de vrais pronostics, ils se posent tous la question, et changent beaucoup d’avis, ils attendent le 1 er mai : la déclaration de Marine Le Pen .

  7. Le 26 février donne t il les bons résultats pour le 1er tour ?
    j’avais remarqué que le sondage du 26 février 2007 donnait le bon résultat ( a quelques broutilles près ) j’ai donc regardé celui du 26 février 2012 ( sur le rolling ifop ) et … idem, les résultats sont à 0.5% près les bons !
    ça ne marche pas pour les élections présidentielles précedentes ( enfin je n’ai pas tout regardé )
    bon je sais, ça ressemble plus à de la superstition 🙂
    oubien: on peut se demander si la campagne électorale sert vraiment à quelque chose 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s