Derniers sondages IFOP, OpinionWay, TNS-Sofres, BVA, CSA, LH2 (circo), OpinionWay (circo), IPSOS (circo) et IFOP (circo) pour les législatives: la convergence des sondages incite à maintenir les pronostics d’une absence de groupe Vert et de députés FN et d’une majorité absolue radicalo-socialiste

IFOP-Fiducial
Paris Match, Europe 1
31 mai-1er juin 2012
échantillon: 874 inscrits sur un total de 1005

EXG 1,5
FG 8
PS+PRG+DVG 33
EE-LV 4
(soit PS+PRG+EE-LV 37)
MoDem 3
UMP+NC+PR 30,5
DVD 3,5
(soit UMP+NC+PR+DVD 34)
FN 15
EXD 0,5
Divers 1

TNS-Sofres-Sopra Group
Le Nouvel Observateur

1-3 juin 2012
échantillon: 1000

EXG 1,5
FG 7,5
PS+PRG+DVG 31,5
EE-LV 5
(soit PS+PRG+DVG+EE-LV 36,5)
MoDem 2
UMP+NC+PR+DVD 35
FN 15
Divers 2,5

OpinionWay-Fiducial
Le Figaro, LCI
4-5 juin 2012
échantillon: 1697 inscrits sur un total de 1821
(évolution par rapport à la précédente livraison du même sondeur)

EXG 1 (=)
FG 8,5 (+0,5)
PS+PRG+DVG 31 (-1)
EE-LV 5,5 (+1,5)
(soit PS+PRG+DVG+EE-LV 36,5)
MoDem 2 (-2)
AEI 1 (=)
UMP+NC+DVD 35 (+4)
FN 15 (-1)
Divers 1 (-2)

BVA
Le Parisien-Aujourd’hui en France
5-6 juin 2012
échantillon: 1182

LO 1
NPA 0,5
FG 9
PS+PRG 32
EE-LV 4,5
(soit PS+PRG+EE-LV 36,5)
MoDem 3,5
AEI 1
UMP 32
DLR 1
(soit UMP+DLR 33)
FN 15,5

CSA
BFM-TV, RMC, 20 Minutes, CSC
5-6 juin 2012
échantillon: 875 inscrits sur un total de 1003
(évolution par rapport à la précédente livraison du même sondeur)

LO 1 (=)
NPA 0,5 (+0,5)
FG 8 (-2)
PS+PRG+MRC 32,5 (+2,5)
EE-LV 5 (=)
(soit PS+PRG+MRC+EE-LV 37,5)
MoDem 3 (=)
UMP+NC+PR 32,5 (+1)
DLR 0,5 (=)
(soit UMP+NC+PR+DLR 33)
FN 14 (=)
autres 3 (-2)

1. S’il subsiste quelques écarts, les sondeurs sont désormais très convergents.

TNS-Sofres et OpinionWay nous gratifient de ces projections en sièges toujours aussi inutiles car trop dépendantes des chiffres nationaux. Selon TNS-Sofres, voici les fourchettes prévisibles, qui sont les plus proches de mes propres pronostics, en voyant un PS plus dominant à gauche que les autres projections: FG 13-18 (un peu « rude »)/ PS+PRG+DVG 280-310 (le 289 serait quasi-assuré)/ EE-LV 12-17 (on rappelle qu’un groupe se forme à 15) / MoDem 0-2 (voilà qui est réaliste, même si peu audacieux) / UMP+NC+PR+DVG 235-265 / FN 0-5 (c’est déjà optimiste).
Pour OpinionWay, les résultats prévisibles sont plus « classiques » par rapport au discours ambiant depuis le début de la campagne: FG 20-24 / MRC 1-3 (original, tant les députés MRC sotn désormais totalement dépendants du PS) / (PS+PRG+DVG 271-296 / EE-LV 18-24 (comment y croire ?) / MoDem 0-2 / UMP+NC+DVD 230-267 / FN 0-2 (voilà qui est raisonnable).

OpinionWay nous montre que le fait de voter d’abord pour un « courant politique proche de ses idées » séduit 75% des électeurs (+5), contre 24% (-5) qui privilégieraient « une personnalité appréciée ». Cette évolution est plutôt favorable à la majorité souhaitée par le pouvoir socialiste. De même, le rapport intérêt/désintérêt pour la campagne et les législatives est meilleur chez les anciens électeurs de 2e tour de Hollande (51/48) que chez les anciens électeurs de Sarkozy (45/55), ce qui peut alimenter une abstention différentielle et un écart de mobilisation défavorables à la droite.

Toutefois, la participation pas meilleure qu’en 2007 (60% selon OpinionWay) et la légère décrue du FN (même si j’ai pu la relativiser en estimant qu’elle serait peut-être plus forte à l’Ouest qu’à l’Est et n’influerait donc pas tant que cela sur les triangulaires prévisibles) pourraient limiter les effets dévastateurs pour la droite de la présence de candidats FN au second tour.

2. Les sondages par circonscription restent plus intéressants et continuent de me conforter dans mes pronostics, même si j’effectuerai probablement quelques ajustements, demain ou samedi, sur l’outre-mer et l’étranger, voire sur quelques circonscriptions aux prédictions trop « audacieuses » (Loire principalement; en général, cependant, seulement au sein d’un même camp: Ardèche, Pas-de-Calais, Morbihan par exemple).

En tous les cas, nous sommes gâtés, même si beaucoup de sondages locaux restent sur des circonscriptions assez « sûres ».

Parmi les circonscriptions sondées, il y a les confirmations pour la gauche, malgré l’incertitude en interne sur le candidat en tête:

IFOP 1e de Charente-Maritime:
PS 36 (+3) / DVG 22 (-4) / UMP 21,5 (+2) / FN 7 (-2) / FG 4,5 (+1,5) / EE-LV 3 (-1) / MoDem 2,5 (-0,5) / PR 2 (-0,5) / LO 0,5 (+0,5) / MRC 0,5 (+0,5) / div.écol. 0,5 (+0,5) / deux autres 0
PS 58 / UMP 42
PS 51 / DVG 49
PS 43 / UMP 30 / DVG 27
Royal est donc confortée et le réflexe légitimiste semble fonctionner en sa faveur. Les effets de la division sont toutefois forts, car, en cas de duel PS-UMP, les électeurs de Falorni qui s’expriment se répartissent à 51-49 en faveur de l’UMP… A l’inverse, les électeurs de l’UMP qui s’expriment optent à 88-12 en faveur de Falorni si celui-ci est seul face à Royal.

IFOP 2e de l’Aude:
UMP 27 / PS 25 / DVG 20 / FN 17 / FG 9 / NC 1 / AEI 1 / six autres 0
PS 49 / UMP 31 / FN 20
DVG 50 / UMP 32 / FN 18
PS 55 / UMP 45 (avec un report FN 20-80 chez ceux qui s’expriment)
DVG 57 / UMP 43 (avec un report FN 22-78)
Codorniou serait donc distancé, sans grande surprise. Le FN serait là encore distancé au 1er tour et ne pourrait pas se maintenir.

IFOP 11e du Pas-de-Calais:
FN 37 (+3) / FG 25 (-4) / PS 21,5 (+3,5) / MoDem-UMP 13 (-3) / EE-LV 2,5 (=) / NPA 0,5 (+0,5) / div.écol. 0,5 (+0,5) / sept autres 0
FG 52 / FN 48
PS 57 / FN 43
Ce sondage pourrait accélérer la tendance au vote « utile » dans la circonscription la plus médiatisée de France: le raisonnable candidat socialiste est manifestement plus efficace face à Le Pen que le tonitruant Mélenchon. Je suis presque tenté de prolonger la tendance et de voir la circonscription acquise au PS. Encore un jour de réflexion…😉

OpinionWay 2e du Rhône:
PS 35 / UMP 32 / EE-LV 9 / FG 8 / FN  5 / PR-MoDem 5 / DVD 3 / LO 1 / NPA 1 / DLR 1 / huit autres 0
PS 55 / UMP 45
Les reports vers le PS, l’UMP et l’abstention sont les suivants: 77/7/16 chez les électeurs EE-LV, 26/59/15 chez les électeurs PR-MoDem (décevant pour l’UMP), 10/54/36 chez les électeurs FN.
IPSOS 2e du Rhône:
PS 34 / UMP 27 / FG 10 / DVD 9 / EE-LV 7 / FN 5 / PR 1 / LO 1 / NPA 1 / MPF 1 / autres 4
PS 56 / UMP 44
On voit ici que les sondages locaux sont quand même assez divergents, en particulier en ce qui concerne les petits candidats et donc aussi leur ordre d’arrivée et l’éventuelle qualification au 2nd tour de candidats moyens. 

Il y a aussi les gains ou les progrès pour la gauche, que la droite ne paraît pas en mesure ou qu’il lui sera difficile de contrecarrer:

IFOP 1e des Pyrénées-Orientales:
UMP 29,5 / FN 23 / PS 20 / FG 18 / MoDem 3 / EE-LV 2,5 / NPA 1 / PF 0,5 / LO 0,5 / AEI 0,5 / GE 0,5 / PRG 0,5 / SE 0,5 / trois autres 0
FG 40 / UMP 36 / FN 24
PS 41 / UMP 35 / FN 24
Voilà une vraie manipulation médiatique et/ou sondagière: car « on » conclut à un avantage pour la gauche… ! Or, avec ces résultats de 1er tour et l’abstention habituelle à Perpignan, ni le PS, ni le FG ne seraient au 2nd tour ! Et c’est l’UMP qui battrait évidemment Louis Aliot, dont la capacité de nuisance est, sinon, très forte à l’égard de l’UMP (c’était d’ailleurs le sens de mon pronostic dans cette circonscription, que je maintiendrai évidemment !).
L’hypothèse n’est même pas envisagée, ni celle d’un duel UMP-gauche, car, même à 23, le FN n’est pas à l’abri d’une mauvaise surprise pour lui, si un candidat de gauche le dépasse.
C’est un réel scandale car, localement, l’Indépendant est évidemment très lu et ce sondage arrive trop tard pour être contrecarré dans l’effet possible sur les électeurs…

LH2-DOM 4e de la Réunion:
Impossible d’avoir mieux qu’un score de 54 pour le PS dès le 1er tour.
LH2-DOM 5e de la Réunion:
Simplement un PS à 39, un NC à 22 et un PCR à 20.
En fait, il existe aussi des sondages LH2 dans les 6e et 7e, mais sans que je réussisse à en récupérer le détail, LH2 semblant avoir un mode de fonctionnement colonial, qui empêche de savoir ce qui se passe depuis la métropole😛

IFOP 1e de l’Aveyron:
UMP 40,5 / PS 25,5 / PRG 13 / FN 9 / FG 8,5 / EE-LV 3 / AEI 0,5 / LO 0
UMP 50,5 / PS 49,5
Les reports seraient de 87-13 chez les électeurs FN s’exprimant, de 16-84 chez les électeurs PRG (un peu décevant pour le PS) et de 17-83 chez les électeurs EE-LV.
Comme prévu, ce sera très dur pour l’UMP Yves Censi, même s’il semble pouvoir résister. Globalement, l’Aveyron pourrait continuer d’envoyer deux députés de droite, mais à chaque fois dans un mouchoir de poche. Comme l’Yonne, la Lozère, la Meuse, le Jura, le Lot-et-Garonne, voilà un département rural qui n’intéresse pas beaucoup de monde, mais qu’il faudra bien suivre les 10 et 17 juin, car c’est aussi là que le PS va bâtir -ou non- sa majorité absolue.

OpinionWay 1e du Rhône:
EE-LV 24 / PRG 21 / UMP 30 / FN 9 / FG 8 / MoDem 3 / PCD 2 / LO 1 / DLR 1 / AEI 0,5 / Cap21 0,5 / trois autres 0
EE-LV 52 / UMP 48 (les PRG se reportent alors à 72/12/15 vers Meirieu, l’UMP et l’abstention; les FN se reportent à 18/66/16)
PRG 54 / UMP 46 (reports EE-LV 78/9/13 et reports FN 20/51/23)
Comme c’est une excellente idée d’avoir sondé cette circonscription, ne critiquons pas trop, mais, quand même, envisager une triangulaire (étant donné la virulence du combat Meirieu/Collomb par Braillard interposé) aurait été subtil, avec une petite chance pour le PRG d’éviter une victoire par défaut de l’UMP.
Quoi qu’il en soit, je me doutais qu’il serait difficile à Collomb de combattre le boboïsme de 2e génération… Mais tout espoir n’est pas perdu pour Braillard… Si seulement les électeurs de droite comprenaient l’enjeu et la nécessité d’un vote utile…😉
IPSOS 1e du Rhône:
EE-LV 22 / PRG 20 / UMP 33 / FN 10 / FG 8 / MoDem 3 / autres 4
EE-LV 53 / UMP 47
PRG 53 / UMP 47
Les divergences entre sondeurs sont moindres que sur la 2e du Rhône, alors que la situation est moins classique. Tout cela doit renforcer notre prudence à l’égard des sondages locaux, même si le foisonnement actuel est tout à fait « excitant »…

Il y a aussi les victoires de la droite qui sont autant de non-événements:

OpinionWay 3e des Alpes-Maritimes:
NC-UMP 40 / PS 22 / FN 18 / FG 6 / EXD 4 / MoDem 2 / LO 1 / AEI 1 / DLR 1 / PCD 1 / EXG 1 / PRG 1 / RPF 1 / divers 1 / trois autres 0
UMP 62 / PS 38 (avec un report du FN à 0/44/56 si l’on garde l’ordre de la présidentielle) ou, en cas de triangulaire, UMP 47 / PS 34 / FN 19

OpinionWay 7e du Var:
UMP 40 / MRC-PS 22 / FN 15 / FG 8 / DVD 6 / div.écol. 2 /AEI 1 / AC 1 / DVD 1 / NPA 1 / DLR 1 / EXD 1 / div.écol. 1 / deux autres 0
UMP 49 / MRC-PS 34 / FN 17
UMP 62 / MRC-PS 38 (avec alors un report FN à 13/56/31, quelconque pour l’UMP, et un report DVD 7/64/29 plutôt décevant)

Il y a également les victoires plus délicates pour l’UMP, qui assure toutefois l’essentiel:

OpinionWay 6e de Seine-et-Marne:
UMP 42 / EE-LV-PS 29 / FN 16 / FG 8 / MoDem 2 / AEI 2 / DLR 1 / deux autres 0
UMP 55 / EE-LV-PS 45 ou, en cas de triangulaire, UMP 46 / PS 40 / FN 14
Même s’il est moins écrasant que dans le sondage BVA, Copé n’est donc pas particulièrement menacé.
En cas de duel, relevons que le report du FN est mauvais pour Copé: 17/31/52 si l’on garde l’ordre de la présidentielle. Un syndrôme Chirac-Juppé ? Un effet des attques ciblées d’Arnautu ?La volonté de couper la tête de l’UMP ?

OpinionWay 2e des Alpes-Maritimes:
UMP 40 / EE-LV-PS 34 / FN 18 / FG 4 / LO 1 / PRG 1 / AEI 1 / divers 1 / NPA 0
UMP 55 / EE-LV-PS 45 mais, en cas de triangulaire, EE-LV-PS 42 / UMP 41 / FN 17
Certes, la circonscription est la moins facile des Alpes-Maritimes et Ginésy est usé, mais c’est une petite surprise de voir que l’hypothèse d’une triangulaire lui est aussi défavorable (d’autant qu’en cas de duel gauche-droite, les reports FN sont bons pour la droite: 12/69/19). Néanmoins, cette hypothsèe reste peu probable, ce qui devrait sauver l’UMP, sur le fil.

Je ne reprends pas les conclusions générales de mon précédent article: elles n’ont pas évolué.
Si j’en ai le temps et le courage, ce qui est peu probable, je réaliserai un petit graphique des intentions nationales. Je veillerai surtout à actualsier ma carte des pronostics avant 1er tour.

6 réflexions sur “Derniers sondages IFOP, OpinionWay, TNS-Sofres, BVA, CSA, LH2 (circo), OpinionWay (circo), IPSOS (circo) et IFOP (circo) pour les législatives: la convergence des sondages incite à maintenir les pronostics d’une absence de groupe Vert et de députés FN et d’une majorité absolue radicalo-socialiste

  1. Pour compléter : moyenne des intentions de vote, et intervalle des valeurs sur les derniers sondages de 7 instituts (BVA, CSA, IFOP, IPSOS, LH2, OW, Sofres)

    Ext. Gauche : 1,4 [1 – 1,5]
    FG : 7,9 [7 – 9]
    PS+ : 32,1 [31,5 – 33]
    EELV : 5 [4 – 6]

    MoDem : 3,1 [2 – 5]

    UMP : 33,9 [33 – 35]
    FN : 14,9 [14 – 16]

    Autres : 1,6

    Ce qui donne :
    Gauche parlementaire : 45,1 [44 – 45,5]
    Gauche : 46,5 [45,5 – 47]

    Droite : 48,8 [47 – 50]

    Sinon, j’ai fait une synthèse des 11 pronostics que j’ai trouvé sur le ouèbe, pronosctics qui ne sont pas tous, il va sans le dire, de la qualité de notre mais ou de Gaêl L’Hermine. J’ai encore deux pronostics à intéger.
    Résultats actuels :

    FG : 28
    PS : 262
    PRG : 15
    DVG : 22 (dont les dissidents PS)
    EELV : 17
    Total gauche : 344

    NC – AC : 17
    PR (ou Rad) : 11
    UMP : 184
    DVD : 16 (dont les PCR, CNI, etc…)
    Total droite : 228

    FN : 1 (Collard)
    EXT D : 1 (Bompard)

    Tel quel, c’est un peu trop favorable à la gauche et au FG, quoi que…. Mais c’est très proche de vos prédiction, donc vous allez pouvoir adouber le travail moyen des tacherons de Politiquemania.

    • Désolé de ne pas avoir distingué NC, PR et « purs » DVD (et même d’y avoir agrégé anciens villiéristes et autres DVD « durs »), mais étant donné l’absolue bazar entre futurs ex-MoDem, AC, NC-Morin, NC-Lagarde, futurs ex-UMP, PR hors UMP, PR dans l’UMP, etc., cela n’a pas grand sens. Il y aura d’ailleurs une belle bataille entre courants centristes, mais totalement imprévisible et pour laquelle les résultats bruts en sièges n’apportera aucun éclaircissement.

      Je vais perturber votre bel agencement en faisant, probablement ce vendredi soir, une très légère actualisation de mes pronostics, à la lumière des sondages locaux et des résultats de 1er tour à l’étranger et en Polynésie.
      Peu de changements, mais une légère progression pour le PS et une petite régression des DVD justement.

      Je suis confiant dans mes pronostics, d’ailleurs, au vu de l’évolution du « climat » médiatique, de la lassitude dans cette campagne et des sondages nationaux.
      C’est mauvais signe, cela prouve que je vais complètement me planter😉

      • Ce bazar entre les PR, DVD, NC et autres droites est la raison pour laquelle je n’ai pas relevé la coquille qui vous a fait agréger les DVG aux partis de droite dans le 1er paragraphe.
        C’était juste pour faire le faillot et dire qu’au moins quelqu’un suivait dans la classe !

        • Bien vu !
          Mais c’est juste une faute de frappe (G au lieu de D), pas de calcul.

          Et comme on ne remet pas en cause les écrits du Grand Maître, c’est vous qui serez frappé😉

    • Donc PS + PRG + DVG = 299 députés.
      Ce qui fait une confortable majorité absolue sans le FG et EELV.
      Quand peut-on commencer à parler de vague rose ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s