Après l’annonce des candidatures et des soutiens, actualisation des pronostics, en Charente-Maritime et ailleurs

1. Le paysage est désormais stabilisé. Enfin, celui des candidatures…!😉

Cela permettra à la droite de conserver une circonscription dans le Morbihan (mais elle pourrait bien perdre 4 députés, après avoir perdu 3 sénateurs d’un coup en septembre dernier… mais le non-renouvellement à droite a entraîné ce craquement subit…), mais aussi de s’imposer dans la 2e des Pyrénées-Orientales (avec le retrait du FN), de conserver à l’UMP la 3e des Yvelines (Guaino se retrouvant seul en lice). Quant à la circonscription de Guéant père (Hauts-de-Seine), je pense finalement que Solère peut l’emporter, grâce aux reports centristes et DVD et à une faiblesse des réserves FN, même si le réflexe légitimiste peut avantager Guéant (et puis, Solère lui-même était un parachuté il n’y a pas si longtemps…).

A l’inverse, le maintien de triangulaires devrait assurer la victoire du PS dans les 2e et 3e du Gard (non, Collard devrait se heurter à un « plafond de verre ») et du DVG à Wallis-et-Futuna. Dans le Vaucluse, le retrait de la candidate FN (ex-MPF) dans la 5e ne suffira probablement pas à l’UMP pour rattraper son retard (et puis, la « libération » des électeurs du FN donne aussi un petit chouïa au PS). En revanche, le maintien de la socialiste dans la 3e rend celle-ci gagnable par Marion II, Panzermiss, la petite-fille du Menhir (à distinguer de Marion I, Panzergirl, la fille du Menhir et sa tante). Je pense toutefois qu’au vu de la médiatisation, d’un plein de voix probablement déjà fait par Marion Maréchal-Le Pen et d’un report important de centristes, de divers et même de socialistes sur l’UMP, son candidat devrait pouvoir arracher la victoire.

Je ne reviens pas sur Roubaix (Nord) ou sur la Seine-Saint-Denis, où les duels de gauche ne changeront rien.

Enfin, je dois rectifier une erreur de teinte de rose à Saint-Pierre-et-Miquelon (bien sûr, c’est PRG et non PS) et une erreur entre rose et vert (merci Zanas) dans l’Indre-et-Loire (2e).

En partie grâce aux propres estimations de Zanas, qui m’obligent à refaire des calculs que j’avais hâtivement effectués dans la nuit de dimanche à lundi, je reviens sur un pronostic dans la 5e de la Sarthe, que j’attribue finalement au PS, au regard de l’historique de cette circonscription. En revanche, je maintiens la 1e pour l’UMP. Les profils ne sont pas exactement similaires et tout va être très serré. Je fais également basculer la 12e des Bouches-du-Rhône car, malgré un probable vote utile du FN (qui se maintient) vers l’UMP, le retard est trop important à rattraper. Je ne me résous pas à considérer que l’UMP a perdu la 1e d’Eure-et-Loir, mais c’est plus un « sentiment » qu’autre chose, car tout pointe vers une victoire de gauche. En Seine-Maritime, je pense que les reports de voix, le mauvais choix de candidat à gauche et la sociologie doivent aider l’UMP dans la 2e; mais, dans la 10e, c’est vraiment trop court pour l’UMP et je bascule donc vers le PS.

Je ne m’interdis pas d’autres changements d’ici samedi, après avoir réétudié quelques cas limites (Vendée, Nord, Loiret notamment me font encore hésiter…) et, peut-être, avoir pris connaissance de quelques sondages: espérons !

2. Et puis, il y a la Charente-Maritime.

La Présidente a parlé et le soutien du « petit François » à la candidate officielle n’y fera probablement rien: je pense que Falorni devrait l’emporter. Il a la tranquille assurance de ceux qui parlent (probablement assez faussement dans son cas) au nom de la France d’en bas. Quel paradoxe pour Royal, celle de la démocratie participative et de la région « Charentes-Poitou » que d’être ainsi remise en cause…

Autant la droite, dimanche dernier, devait en réalité rallier Royal, pour pousser celle par qui le désordre arrive généralement, autant, aujourd’hui, les choses se sont inversées et Bussereau a eu raison, tactiquement, de soutenir Falorni…

Grâce à l’intervention de la « Première concubine », le mauvais score de Fillon, les dérapages de Dati et Morano (dans des genres différents), les incartades de la base provençale et languedocienne de l’UMP, tout cela passe au second plan et on peut en être fort aise à droite. Cette « affaire du tweet » est totalement sans intérêt et artificielle, mais quand même la presse « officielle » en fait ses choux gras, que voulez-vous, il faut faire avec😉. Les problèmes stratégiques et de directiond e l’UMP restent entiers, mais cela permet au moins de remettre la séance de psychothérapie de groupe et d’étripage maison à l’après-2nd tour. C’est toujorus appréciable et les quelques dixièmes voire points de mobilisation nécessaires pour sauver quelques députés de plus, peut-être Trierweiler les a-t-elle donnés à la droite.

Le problème de fond pour Hollande, maintenant, c’est que son autorité même, si tant est qu’il en avait une, pourrait se retrouver dangereusement fragilisée:

– quel est le statut de Mme Trierweiler ? Voilà bien une situation parangonesque de la confusion personnelle voire morale de la société moderne: on veut tout et son contraire (que sa propre « liberté » soit absolument respectée, mais quand même se mêler de tout et surtout des affaires des autres; ne pas se marier mais profiter de tous les avantages d’un couple juridiquement fondé; concubiner mais pas payer l’ISF :P… oups…). Un banal et prosaïque incident nous révèle que, oui, lorsque l’on est faible et confus dans sa vie privée, alors on a aussi des problèmes en matière de vie professionnelle et publique. C’est l’autorité personnelle de Hollande qui est évidemment atteinte (surtout si ce que dit ce soir David Revault d’Allonnes est vrai -et il n’a pas l’habitude de raconter des fadaises et ne peut être considéré comme un agent dormant de l’UMP…- à savoir que c’est en réaction au soutien de Hollande à Royal que Trierweiler a réagi…

le résultat d’une seule circonscription acquise à la gauche, où l’UMP n’a même pas été capable de se qualifier pour le second tour, revêt désormais une importance capitale pour la stabilité de la présidence Hollande. Ou Falorni gagne et le Président sera évidemment affaibli (même s’il s’enlève en réalité l’épine Royal du pied pour longtemps, comme je l’ai déjà dit). Ou Royal gagne et la vie de Hollande va devenir un enfer: ne va-t-elle pas recommencer ? va-t-elle rester, la « femme de ma vie » ? Cela rappelle un peu la « dépendance » de Sarkozy à l’égard de Cécilia en 2004-2007…

– la faiblesse, au moins apparente, de Hollande et l’absence de bonne solution de sortie de cet imbroglio imprévu ne pourront qu’aiguiser les appétits en interne. Aubry, humiliée malgré elle ce matin (contrainte d’aller soutenir son ennemie intime et, en plus, de réagir seule en première ligne aux dérapages de « l’autre »… mazette… elle devait être un brin énervée au retour de La Rochelle), pourrait bien vouloir ruer dans les brancards. Je ne parviens toujours pas à croire qu’elle quittera la tête du PS. En interne au gouvernement, les « trierweileristes » (Valls, Moscovici, voire Ayrault) pourraient bien s’opposer aux vieux hollandais ! J’exagère un peu, mais, en tous les cas, le climat est d’emblée un peu plombé.

– cela montre globalement que les grands principes ne peuvent tenir longtemps: notre régime est présidentialisé et médiatisé. Vouloir jouer au lointain sphinx à la Mitterrand (qui intervenait en réalité tout le temps…), cela n’est plus possible. Quant au mélange vie privée/vie publique, critiquer Sarkozy est également insuffisant…

Je ne pense pas que l’effet de cet incident se fasse sentir tout de suite, mais il colorera progressivement le climat et la perception du pouvoir et, assez rapidement, l’impuissance et le manque de contrôle et de prise sur les événements seront probablement ressentis. Ou Hollande voudra compenser en jouant la rigueur et l’austérité et là, ce sera la question sociale qui prendra le dessus. Bref, en soi, ce tweet n’est évidemment qu’un instant d’agitation, mais il marque déjà une fin d’état de grâce.

32 réflexions sur “Après l’annonce des candidatures et des soutiens, actualisation des pronostics, en Charente-Maritime et ailleurs

  1. Twitter est le constat d’échec de notre société de communication outrancière.

    On croyait que le mal était circonscrit aux Morano, Besson ou autre Rosso-Debord.
    Trierweiler a rejoint le cercle de ces adolescents prépubères. C’est encore pire venant d’une journaliste qui centre son métier sur des communications limitées à 140 caractères.

    Mais je ne crois pas que ça influe sur les élections.
    Les médias aiment s’auto-alimenter de leurs propres productions.

    Ce qui me gène le plus, c’est que j’ai l’impression d’être passé du côté des vieux cons.
    Ces tweets sont le reflet du changement de notre société qui a migré vers l’individualisme et l’instant présent : on envoie des messages sans se soucier des réponses ou des implications de chacun de nos actes.

    C’est pourquoi ce tweet est pire qu’une faute politique.

  2. Combien de sièges va-t-on perdre avec cette pitoyable affaire ? Je commence à craindre un nouvel « effet 2007″…😦

    En tout cas, pourrais-tu publier les résultats en sièges de tes prédictions ? Rien que pour rêver encore un peu.😛

      • Pourquoi, tu crois que cette histoire de tweet ne va pas coûter des voix à la gauche ? Hélas, je crains que tu n’aies beaucoup à apprendre quant à l’insondable stupidité de l’électeur moyen et sa propension à baser ses choix sur des critères sans importance…😉

        • Moi, je dis juste ça pour détendre un peu l’atmosphère. Mais, néanmoins, attention ! Total consensus.
          Pour moi, la stupidité de l’électeur moyen est l’axiome politique premier (Georges Frèche, Machiavel si vous nous entendez de là haut), la base de toute théorie politique digne de ce nom.
          Et, il n’y a rien à apprendre de la stupidité : elle est par nature irrationnelle et non déterministe.
          Pourquoi Sarkozy s’est-il subitement mis à décrocher autour du 8 avril dans les sondages ?
          Pourquoi les sondages ont-ils fait le yo-yo dans l’entre deux tour : Sarkozy s’effondre le vendredi, perd le débat et remonte ensuite ?
          Je me perd encore en conjectures.

          Tout est possible, y compris que mes âneries soient fondées : Nasri est d’origine magrébine et il y a bien des gens qui vont voter à droite parce qu’il à dit à un journaleux de la fermer en direct live à la télé (en même temps, il a claqué un beau but, donc effet atténué).
          Ou EELV parce que le temps est détraqué et qu’il n’y a plus de saisons.
          Ma belle sœur a un collègue qui a décidé de voter Le Pen à la présidentielle la veille du scrutin parce qu’il était debout dans le train et qu’il a vu des noirs et des arabes assis. Intolérable frustration, visiblement.

          Bon, sinon, parlons sérieusement, deux secondes. T’es dans quel camp ? de quel côté de l’humanité ? Royal ou Trierweiler ?

          • Vous avez tous vu « Le bon, la brute, le truand » (The good, the bad, the ugly, ceal marche aussi) ? « Le monde se divise en deux catégories »
            Moi, je suis comme le sondé moyen: dimanche soir, je soutenais Royal; aujourd’hui, je soutiens Falorni😀

          • « Du côté de Trierweiler », je ne sais pas, en tout cas pas de celui de Royal. Outre son arrogance, son hypocrisie et sa bêtise infinie, j’ai toujours pensé qu’à l’assemblée elle serait une épine dans le pied du gouvernement et je me demande pourquoi Hollande et les caciques du PS se sont tant investis pour elle. Ils auraient dû accorder un soutien de façade et laisser les électeurs choisir : ainsi, ils auraient sauvé la face tout en éliminant un problème potentiel.

          • Tu cites souvent Frêche. Il se trouve que je suis de Montpellier et que je l’ai côtoyé.
            Une intelligence supérieure et 100% de provocations. Sa vie était un jeu. Avant de mourir, il a érigé 5 statues des plus grands hommes de l’histoire dont celle de Lenine et à venir, celle de Mao. Rien ne l’amusait plus que polémiquer et se faire détester.

            Il ne faut donc pas pervertir son message. Lorsqu’il parlait des cons, il disait que les gens votent et raisonnent avec leurs tripes et non pas avec leur tête, lui le premier.
            Force est de constater qu’il avait raison et qu’on le vérifie tous les jours lorsque qu’on essaie de parler politique avec n’importe qui. 95% des gens préfèrent parler de leurs problèmes personnels plutôt que de débattre sur les institutions de la Vème.
            Sont-ils pour autant des cons et que penser de notre attitude monomaniaque à éplucher tout la nuit des statistiques de circos dont on ne connaît ni un habitant, ni un candidat ?

            Je sais aussi que tu manies volontiers l’ironie tout en sachant que traiter les autres de cons est l’une des valeurs les mieux partagées de notre pays.

    • Ici !😀
      J’ai publié tous ceux du 1er tour. Je « veille » sur ceux du second tour, s’il y en a (sûrement en cours de réalisation).
      Le plus prolixe est l’IFOP: ils ont un site dédié 2012 et une rubrique sur les circos.

  3. Petit zoom sur le FN : En se basant sur le fait que l’ifop donnait des reports de voix pour Collard de +2.5 au 2e tour (http://www.ifopelections.fr/component/article/?eid=578), je pense qu’il va être élu avec 37% contre ps 32 et ump 31
    cela donne probablement 3 députés fn, avec MLP (+5 par rapport au sondage ifop, qui lui donnait 43 au 2e tour => sera très serré) et MMLP (5 points d’avance et seulement 5% d’électeurs non représentés au 2e tour, donc configuration favorable).

    Si j’ai bien lu en diagonale, l’auteur du blog est plutôt un « ump-centriste », donc pas favorable au fn (pour lequel je l’avoue j’ai voté, non par adhésion totale, mais parce que le seul parti défendant encore, certes de moins en moins avec mlp, une conception chrétienne de la morale). Mais votre blog est un énorme travail, mille encouragements et bravos, votre travail vaut 10x celui des analystes politiques des grands journaux !

    • je me suis trompé j’ai mélangé les chiffres, le total ps + fg fait 38 au lieu de sondage 37.5 dans la 2e du Gard, le score de 2e tour était estimé par sondage à 37 => mon estimation 37.5 contre 37 à Collard (34.5+2.5) et 25.5 à l’ump. Reste à voir le vote utile de l’ump en faveur de Collard qui peut bel est bien faire basculer le résultat. Ça va être serré aussi !

      • Oui, ce « vote utile anti-PS » est effectivement difficile à évaluer.
        Ceci étant dit, en 2002, le FN était devant Mourrut au 1er tour (il est vrai, de peu) et l’UMP avait, comme le PS, fortement progressé entre les deux tours. Mais il y avait un DVD fort.
        Et puis c’est Collard, « vu à la télé », et puis le vote FN n’est plus honteux, contrairement, notamment à 2002.
        Ce sera intéressant d’avoir, grâce à ces triangulaires (mortelles pour la droite, mais passionnantes pour l’analyste… :P), un état des vases communicants FN/UMP, FN/gauche et FN/divers.

  4. 1. Je pense également que le vote FN est (encore et toujours) sous-évalué. La theorie du plafond de vert peut sauter dans l’hypotèse d’une dédiabolisation réussie, du vote utile et du mouvement de bipolarisation de l’electorat. Trois sièges ne sont pas exlus dans la configuration actuelle.

    2. Le tweet de Trierweiler peut être un élement mobilisateur pour le deuxième tour, puisqu’elle ajoute (à sa façon) de l’interêt à cette élection. Les français pourraient se mobiliser par effet « serie télé ». On a bien vu aux dernières élections presidentielles que les gens viennent davantage voter « contre » que « pour ». Les clivages de gauche refont surface et eclipsent tous les autres débats. Cela pourrait bien profiter à la droite, s’ils la jouent habilement (en enterrant la hache de guerre).

    • C’est un peu court pour la droite pour se redresser. Mais quelques Verts et quelques PS tangents pourraient faire les frais de mauvais reports FN (justement au moment où je vais passer la 2e de la Somme de NC à EE-LV😛 ils m’embêtent ! :)), à cause de l’aspect parisiano-bobo-nanti de « l’affaire du tweet », à cause du cannabis de Duflot, des prisons de Delarue et des tribunaux de Taubira (que ce soit justifié ou pas, car les difficultés d’avoir des jurés en correctionnelle ou la surpopulation carcérale sont de vrais sujets…).
      Cela devrait toutefois rester marginal, car on sent déjà la contre-offensive médiatique de gauche dès aujourd’hui.

      Par ailleurs, votre lapsus calami « plafond de vert » est superbe… « plafond de Vert », hein…

      Sur le fond, je sais bien qu’à un moment, il peut y avoir libération de flux entre les électeurs FN et les électeurs UMP (surtout de UMP vers FN). Mais je ne suis pas sûr que Collard soit le mieux placé pour en bénéficier… Décidément, Marine Le Pen aurait mieux fait de s’établir dans le Gard ou le Vaucluse. Mais il n’y avait personne comme Briois pour lui mâcher le travail.
      La petite dernière ou Ravier face à Andrieux sont peut-être mieux placés que Collard, en fait, car plus « politiques ».
      Ceci étant dit, j’en reparlerai, mais il faut relativiser toute cette agitation: qui se souvient des Bouches-du-Rhône en 1988 ?…

      • A propos de Collard, je pense que l’appareil UMP a du mettre Mourrut sous forte pression afin qu’il se maintienne. Je peux les entendre penser jusqu’ici: « Collard à l’assemblée … quelle plaie! »:)

  5. Symbole d’une démocratie (voire d’une société) malade : seul sondage publié pour le moment : 1e des Charentes-Maritimes… -___-‘

    Falorni 58 avec masse de report de droite, Royal 42 avec un socle socialo-ancienne gauche.

    C’est un sondage pré-touite, cela dit. Le touite de l’autre fofolle (décidément François, tes compagnes sont bien choisies : Ségo, Valérie, Marianne, que des hystériques… :D) peut avoir un effet contraire de ce qu’on croirait. Si je votais dans cette circo, dimanche soir et lundi, j’aurais été décidé à voter Falorni, le gars du coin qui a au moins « mérité » sa place. Là, avec ce ramdam, je me sentirais tellement instrumentalisé par la Première dame et la droite (ce qui est pour moi la même chose, je la vois et la sens de droite, appartenir à la rédaction de Paris-Match fait de vous qqn de droite, point), que j’en viendrais à hésiter et à potentiellement voter pour Royal juste pour empêcher la droite de jubiler là-dessus dimanche soir sur les plateaux alors qu’ils seront dans les choux plus profond que depuis plus de 25 ans.

    Plus probablement, je ferais comme au 2e tour de la primaire socialiste : ni… ni… (et oui, à gauche aussi !) et voterais blanc.

  6. Puisqu’on parle beaucoup du FN, je suis surpris qu’on ne parle pas de la plus médiatique des circos, j’ai nommé la 11ème du Pas-de-Calais.
    Je vois MLP élue. Si on fait le total de toute la gauche, on n’arrive pas à 50 et je ne crois pas que tous les centristes voteront Kemel malgré l’appel d’Urbaniak.
    De plus, j’ai le sentiment d’une certaine aigreur locale après le passage de Mélenchon, ce qui n’augure pas forcément d’un report intégral de TOUTES les voix de gauche.
    Y aura-t-il une mobilisation des abstentionnistes du 1er tour en faveur de Kemel ?

    Concernant Collard, j’ai aussi le sentiment que beaucoup de voix de Mourrut lui reviendront, à cause de son maintien à reculons.

    • Je pense que horos a raison de rester prudent. En ce qui concerne MLP, elle n’a pas beaucoup de réserve de voix pour dépasser les 50% donc je pense qu’elle sera battue. Au premier tour elle a fait 43% environ, et il n’y avait pas de candidat UMP pour une réserve de voix, seulement un DVD dans les 1%, et un centriste dans les 6% dont l’électorat ne se reportera que timidement sur elle. MLP doit compter sur les abstentionnistes, et ce n’est pas gagné.

      Sinon, Collard aurait surement gagné si le candidat UMP s’était désisté. Mais avec la triangulaire qui se maintient je pense qu’on doit rester prudents. Ce sera sans doute une des circonscriptions les plus serrées.

  7. J’en profite pour poster ici une compilation des circos à suivre dimanche soir car serrées et avec un potentiel vainqueur surprise.

    Entre parenthèses le vainqueur surprise potentiel (c’est à dire en général l’autre que celui pronostiqué par l’hôte de ces lieux ;)) et le score que je lui projette avec mes prestidigitations toutes modestes. (G49) signifie que la surprise par rapport à la carte de l’auteur du blog serait une victoire de la gauche, mais que pour ma part je vois la gauche faire 49%, cela étant certains éléments de fait permettent d’envisager tout de même cette victoire.

    T signifie triangulaire, je mets le nom des éventuelles célébrités concourant dans la circo.

    GS signifie « grand slam » soit grand chelem en anglais (car j’ai fait ça pour le sujet sur les élections sur un forum américain ici : http://uselectionatlas.org/FORUM/index.php?topic=152693.120), donc G-GS signifie que gagner la circo permet le grand chelem de gauche dans le département, barré (ou entre [s][/s]) cela signifie que la perte de la circo empêche le grand chelem.

    Ain-1 (G50,5) [s]D-GS[/s]
    Ain-2 T (G39 D38,8) [s]D-GS[/s]
    Aisne-2 (G52) Bertrand
    Alpes-M-2 (G48,5) Aschieri [s]D-GS[/s]
    Bouches-du-R-1 (G49,2)
    12 T (G38 D34)
    15 T (G36 D38)
    Calvados-5 (G49,8)
    Charente-M-4 (G48) Bussereau
    Côte d’Or-2 (G50,6)
    Côtes d’Armor-3 (G49,2) G-GS
    Doubs-3 (G50,04)
    Eure-3 (G50,3) Morin
    Eure-et-Loir-1 (G48,7) [s]D-GS[/s]
    Gard-2 (G38 FN37) Collard
    Gironde-8 (G48,5) G-GS
    Hérault-6 (G39 D37) G-GS
    Indre-et-Loire-5 (G48,5) G-GS
    Jura-1 (G49,4) [s]D-GS[/s]
    Loire-Atlantique-7 (G49,6) G-GS
    Loiret-1 (G49,9) [s]D-GS[/s]
    2 (G50,7) [s]D-GS[/s]
    6 (G49,6) [s]D-GS[/s]
    Manche-1 (G48,5) Le Rachinel
    3 (G49,99)
    Marne-1 (G49,9) [s]D-GS[/s]
    Meurthe-et-Moselle-5 (D48,7) Morano
    Meuse-2 (D51,7) D-GS
    Morbihan-2 (G49) G-GS
    Moselle-2 (G47,5) (J’habite à côté donc j’ai de l’espoir…)
    7 (G39 D37)
    9 (G49)
    Nord-14 (G48,8)
    15 (D49,4)
    21 (G47) (peu de chances)
    Oise-7 (G49)
    Pas-de-Calais-11 (FN48,4) Le Pen, Mélenchon
    Puy-de-Dôme-3 (D48) [s]G-GS[/s] Louis Giscard d’Estaing
    Pyrénées-A-4 (G49,5) G-GS Lassalle
    Bas-Rhin-2 (D47)
    3 (G49,4)
    Rhône-4 (G48)
    12 (G48,7)
    Saône-et-Loire-1 (G50,6) G-GS si les deux gagnées
    4 (G49,6) G-GS si les deux gagnées
    Sarthe-1 (G51,5) G-GS
    5 (D49) [s]G-GS[/s]
    Paris-1 (G48)
    Seine-Maritime-2 (G50,5) G-GS
    10 (D48,5) [s]G-GS[/s]
    Seine-et-Marne-1 (G50,5)
    3 (G48) Jégo
    7 (D48,4)
    Yvelines-12 (G48,5) Douillet
    Somme-2 (G52)
    4 (G49)
    Tarn-1 (G50,3) G-GS
    Var-2 (G38 D40) [s]D-GS[/s]
    Vaucluse-3 (FN34 D33 G33) Marion Maréchal-Le Pen
    Vendée-2 (G50,1) [s]D-GS[/s]
    Yonne-2 (G49,5)
    Essonne-4 (G50,2) Kosciusko-Morizet
    Hauts-de-Seine-10 (G48,5) Santini
    12 (D49,5)
    13 (G51) Devedjian
    Val-de-Marne-4 (G50,8)
    5 (G49,97)
    Val d’Oise-1 (D51)
    2 (G51)
    6 (G48,5)

    • Je modifie effectivement la Somme-2, sinon, pour la fin de la liste, je ne touche à rien.
      Marrant de retrouver certains de mes pronostics d’avant 1er tour (Santini, Douillet, notamment)🙂

      • L’un et l’autre, vous mettez Douillet perdant !
        Décidément, j’ai beaucoup de mal à comprendre ou analyser les élections locales, en particulier le côté affectif.

        Par exemple pour Morano, je n’arrive pas à avoir une opinion sur le ressenti de ses électeurs : est-elle bien perçue affectivement ou son caractère la dessert-elle ? Je ne me résous pas à faire un seul calcul arithmétique.

  8. bibs, vous ne m’avez pas tout à fait compris : le (G48,5) à côté de Douillet signifie que je vois tout de même la gauche perdre cette circo. Mais j’estime que c’est une circo à suivre de près car la défaite de Douillet n’est pas impossible, pour différentes raisons qui tiennent à la fois de l’empirique (même des gens de droite ont du mal à supporter que ce lourdaud soit député) et du ressenti, du « gut feeling ».

    Pour Morano, grande inconnue en effet. J’ai habité à Nancy, et n’en ai entendu que du mal, de droite comme de gauche. Le qualificatif général est : vulgaire. La droite va se mobiliser pour sauver les meubles, quand on voit que Rosso-Debord est foutue et Hénart en très mauvaise posture. Malheureusement, c’est la pire des trois qui risque d’être sauvée… Cela étant, je pronostique la victoire de la gauche puisque je mets la droite à 48,7 %. C’est dû au fait que son appel du pied aux électeurs frontistes en mode éléphant dans un magasin de porcelaine, et son passage dans Minute, devraient à mon avis lui faire perdre à la fois quelques dizaines de voix radicales rossino-hénartistes et quelques centaines de voix frontistes qui n’aiment pas qu’on les racole aussi ouvertement quand ils se sentent forts.

    Maintenant, pour ma liste, il faut préciser que je suis de gauche et n’aime rien mieux que voir perdre la droite. Du coup j’ai surtout examiné des circos tendues pour la droite et regardé si la gauche ne pouvait pas les arracher. J’ai quand même aussi inclus des circos que beaucoup croient perdues ou perdables à droite mais où celle-ci pourrait bien l’emporter tout de même, mais ce n’est pas la majorité.

    Tout le monde est libre d’y ajouter d’autres circos du deuxième type, notamment l’hôte de ces lieux !😉

    • D’accord !
      Je n’avais pas compris la liste. Pour Douillet, j’avais lu que la gauche gagnait à 48,5 (moyennant les votes blancs ou nuls).
      Donc, je retire mon commentaire précédent concernant le tsunami rose.
      Désolé !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s