Derniers sondages IFOP (projections et circo) et pronostics affinés: victoire en partie gâchée pour le PS, simple report des difficultés pour l’UMP

 1. Il y a deux jours, je publiais les projections en sièges faites le soir du 1er tour par TNS-Sofres, CSA, IPSOS et OpinionWay, ce dernier ayant la particularité d’avoir interrogé 7090 personnes pour son sondage sortie des urnes:

FG 13-18 / 13-19 / 12-17 / 13-18
PS+PRG+MRC+DVG 285-320 / 283-329 / 288-324 / 293-323
(à noter qu’IPSOS donne un détail: PS-DVG 275-305, PRG 10-14, MRC 3-5
EE-LV 14-20 / 12-18 / 10-15 / 15-20
MoDem 0-3 / 0-3 / 0-3 / 0-2
UMP+NC+PR+DVD 220-260 / 210-263 / 224-261 / 218-248
(IPSOS donne le détail UMP+DVD 205-235, NC-AC 15-19, PR 4-7)
FN 0-3 / 0-3 / 0-2 / 0-2

Aujourd’hui, voici les projections de l’IFOP:

FG 8-10
PS+PRG+MRC+DVG 297-332
EE-LV 13-20
MoDem 1-2
UMP+NC+PR+DVD 210-247
FN 0-3
autres 2-5

On le voit, ils sont plus « malins » que les autres et ils ont clairement fait intervenir un examen « manuel » et circo par circo, plutôt que de faire tourner plusieurs algorithmes… Le FG se retrouve de manière réaliste à moins de 10; le MoDem n’est pas à 0-3, ce qui est ridicule; les « autres » entrent en ligne de compte (mes « régionalistes-indépendantistes » et probablement des DVD et DVG du Pacifique).
Et, plus important, l’IFOP est plus proche de mes pronostics, avec un PS et alliés directs plus haut et une droite parlementaire plus basse.

Car mon total actualisé est le suivant:

FG 10
rég. / ind. 3
EE-LV 21

PS 286
DVG 25
PRG 12
(soit PS+DVG+PRG 323)

MoDem 2

NC 15
PR-DVD 26
UMP 176
(soit UMP+NC+PR+DVD 217)

FN 0
EXD 1

J’espère ne pas avoir à regretter mes pronostics d’avant 1er tour.
Certes pas sur le FG (20), ni sur EE-LV (11), ni sur ce qui est « juste » ou presque (régionalistes 3, EXD 1, MoDem 1), mais sur le PS et ses alliés (311) et sur l’UMP et ses alliés (230).

Je commets peut-être une erreur en considérant que le FN a déjà fait le plein des voix, qu’il y aura un réflexe de vote utile de certains électeurs FN vers l’UMP, qu’en cas de quasi-égalité, une légère sur-mobilisation de la droite devrait lui permettre de sauver quelques sièges menacés, qu’il y a un peu de déperdition dans les reports des DVD vers l’UMP.
Mais je pense avoir bien modulé les reports FN vers l’UMP, sur la base des reports de la présidentielle, mais en les arrondissant à la hausse ou à la baisse (meilleurs en PACA, Roussillon, Alsace et Est en général; moins bons en Languedoc, dans le NPdC, en Picardie, dans les Ardennes et dans le nord de la Lorraine; meilleurs aussi en cas de duel UMP-EE-LV). J’ai aussi veillé à intégrer des porosités fortes entre FN et nationalistes corses, entre gauche et nationalistes basques (mais Lassalle est également attractif pour eux), à intégrer un tropisme de droite chez les électeurs de beaucoup de « divers écologistes » en particulier dans le Sud. J’ai repris des reports du MoDem proches de la présidentielle, mais là aussi modulés (plus favorables à la gauche dans le Sud-Ouest, l’Ile-de-France, voire en Bretagne; davantage pour la droite dans l’intérieur rural du Nord, de l’Est et du Centre, dans le Sud-Est et le Massif Central). J’ai intégré un petit facteur défavorable en cas de forte division de 1er tour et un petit facteur favorable pour le sortant. En cas de quasi-égalité, l' »histoire » de la circonscription depuis 1988 a pu compter, de même que le « bonus » personnel de certains candidats (manifeste pour J.C.Lagarde ou Wauquiez, par exemple).

J’ai donc effectué quelques ajustements, en donnant à la gauche des circonscriptions décidément peu favorables à la droite: Somme 2e, Seine-Maritime 10e, Sarthe 5e, Bouches-du-Rhône 12e.

L’influence du FN est faible: je fais le pari d’un « plafond de verre » infranchissable, même pour Panzergirl, Panzermiss et Collard. C’est risqué car le maintien de la socialiste dans le Vaucluse crée une vraie chance pour Maréchal-Le Pen et, dans le Gard, un vote utile de certains électeurs UMP peut porter Collard. Je ne crois en revanche pas aux chances de Marine Le Pen. Dans l’autre sens, le retrait de la candidate FN dans la 5e du Vaucluse ne change rien; en revanche, dans la 2e des Pyrénées-Orientales, la victoire de l’UMP est désormais possible.

Le seul sondage local publié à ce jour est un IFOP pour la 1e de Charente-Maritime:
DVG 58 / PS 42, avec des reports de l’UMP vers Falorni/Royal/l’abstention de 82/6/12, des anciens électeurs de Le Pen de 55/29/16, des anciens électeurs de Sarkozy de 83/9/8, des anciens électeurs de Mélenchon de 42/47/11 et des anciens électeurs de Hollande de 36/57/7. Je ne pense pas que la victoire sera aussi ample, car l’effet « victime » rééquilibrera un peu les choses, mais la prime au « local » devrait assurer la défaite de Royal.

2. La majorité absolue de Hollande va s’avérer un peu gâchée par les interventions intempestives de la Présidente et le silence un peu ennuyé et ennuyeux du « petit François ». Où est l’autorité dans tout cela ?

Au surplus, avec la victoire de Falorni, c’est tout l’appareil socialiste qui se retrouve handicapé. Ce sont aussi les rébellions internes au PS qui risquent de se réveiller (Aubry; les « frustrés » Bartolone, Dray ou Cambadélis; tout ministre important qui se dira que l’on peut résister au « Président en titre »).

Les événements se chargeront de relativiser l' »affaire du tweet » rapidement, mais c’est l’impression qui restera et l’on sait depuis Sarkozy comme les premières semaines d’un quinquennat peuvent être décisives. Et il semble que Trierweiler soit en situation de récidiver…

Tout cela ne fait les affaires de la droite que très temporairement, ceci étant dit. Certes, il faut relativiser la question de la « collusion » avec le FN à court terme. Qui se souvient qu’en 1988 (avec un FN dirigé par le père Le Pen et encore largement idéologisé par Stirbois), Gaudin avait négocié des accords régionaux de désistement réciproque, à assez grande échelle, donc ? Est-ce que la droite s’est pour autant « fascisée » ensuite ? Non, bien entendu.

Mais il est intéressant de rappeler le contexte de 1988, que j’avais déjà comparé à 2012 pour la droite, avec un Président « à bas », des divisions de tous ordres, des tentatives de jeunes Turcs, et finalement un retour du vieux chef et une victoire de l’appareil du parti. Tout cela pour imaginer un retour de Sarkozy (raté toutefois, à mon sens), un échec des NKM, Wauquiez ou Baroin (provisoire pour certains, cependant; définitif pour d’autres, comme ce fut le cas pour Noir) et une prédominance de Copé.

Je pourrais continuer de filer la comparaison. Gaudin avait profité d’un Chirac déprimé et affaibli après la présidentielle et, déjà, d’un discours assez droitier (Pasqua ou Pons, mais aussi Chirac lui-même) avant même la présidentielle. De la même manière, la droite s’était empêtrée dans des divisions (« rénovateurs », quadras puis solo de Noir; « bande à Léo »; souverainisme Pasqua-Séguin) et dans une stratégie désordonnée à l’égard du FN, allant jusqu’aux alliances locales aux régionales de 1992 (et la fuite en avant de Millon, notamment).

Les mêmes éléments pourraient se mettre en place aujourd’hui. La stratégie du « ni ni » n’est que temporaire pour l’UMP. L’affrontement Fillon-Copé réouvrira la question. Mais chacun va chercher à jouer le rôle du couple Chirac-Juppé de 1988-92: rester fermement à droite et garder l’appareil, mais sans s’allier avec le FN et sans perdre les modérés.

Copé est dans une position plus délicate, paradoxalement, surtout si la défaite de l’UMP est moins forte que je ne l’anticipe: d’abord, il y aura davantage de députés modérés; ensuite, la stratégie Buisson sera de nouveau désavouée. Mais Copé doit à la fois tenir la Droite populaire et ne pas s’aliéner les chiraquiens (Baroin, Pécresse, Le Maire) et les ex-DL (Raffarin, Bussereau), qui n’ont pas encore choisi leur camp et peuvent représenter un impact médiatique non négligeable (même si les militants ne se réfèrent plus à cette catégorie). Or, les chiraquiens, sur le FN, sont plus proches de Fillon, à l’évidence.

Certes, Fillon a lui-même des faiblesses: son score parisien ne s’annonce pas extraordinaire et des fidèles vont perdre (Chartier); certains soutiens (Wauquiez) vont se faire prier et ne sont pas forcément totalement anti-FN; il manque de structures derrière lui; il manque de charisme. Mais il peut quand même se prévaloir de sondages qui ne cessent d’être bons. C’est l’occasion de publier les livraisons de BVA et de ViaVoice en date des 31 mai et 1er juin, que j’avais négligées en raison des législatives.

BVA avait demandé « qui souhaitez-vous voir diriger l’UMP? » et les sondés ont répondu (ensemble/droite/gauche):
Fillon 48 / 51 / 42
Juppé 33 / 28 / 41
Copé 12 / 19 / 7
ne sait pas 7 / 2 /10

Certes, la base UMP est plus à droite que l’ensemble des électeurs de droite ou même que les « sympathisants » UMP. Mais la primaire du PS de 2006 a montré aussi un alignement des militants sur les sondages « externes ». Et puis les électeurs de Juppé sont majoritairement pour Fillon:
Fillon 76 / 72 / 76
Copé 17 / 27 / 11
ne sait pas 7 / 1 / 13
Le duel est sans appel.

Dans une configuration plus large, ViaVoice voyait, pour le « souhait pour principal leader de la droite (hors FN) », respectivement dans l’ensemble des sondés et chez les euls sympathisants UMP:
Fillon 19 / 32
Sarkozy 12 / 22
Juppé 16 / 18
Copé 5 / 14
Villepin 8 / 2
Bertrand 2/ 2
Yade 7 / 1
Borloo 5 / 1
NKM 3 / 1
Morin 1 / 0
Guéant 1 / 0
Pécresse 0 / 0
ne se prononce pas 21 / 7
Certes, il y a des noms ridicules à sonder sur cette question (Yade, Guéant, même Villepin et Morin), alors que Baroin ne figure pas. Il y a aussi des échecs épiques (Borloo en particulier, mais ausi NKM et Pécresse). Mais, malgré la présence de Sarkozy, Fillon l’emporte et, additionné à Juppé, NKM, Bertrand, même Villepin, il maintient là encore Copé à distance.

Selon BVA, Fillon arrive en tête sur les items « sympathique », « proche des gens », « courageux », « rassurant », « ferait un bon Président de la République », tandis que Juppé arrive en tête pour « rasembleur » (et « bon Président », mais pas chez les électeurs de droite). Copé n’arrive en tête que sur le vocable de « dynamique ». Rien là de très surprenant.

A n’en pas douter, la bataille sera rude, car elle portera aussi sur l’héritage de Sarkozy et sur la question du FN. Mais Fillon semble accumuler progressivement quelques atouts, surtout si les sondages continuent de le porter et que les équilibres se modifient, que ce soit autour des centristes et des libéraux, mais aussi chez les chiraquiens.

A l’extérieur du parti lui-même, la bataille du centre pourrait favoriser Fillon, en se soldant par la défaite de Morin et la victoire de Lagarde et des barons locaux, plus proches de Fillon que de Copé. Même si Morin a la majorité au sein du NC, celui-ci explosera et un centre plus favorable à Fillon peut émerger (car Borloo semble marginalisé et aura donc moins de capacité de nuisance à l’égard de son ennemi intime…).
Quant à la bataille de la présidence du groupe UMP à l’Assemblée, si elle a lieu, elle nous renseignera rapidement sur l’équilibre des forces dans ce qui aurait été le corps électoral si nous avions été au sein du Parti conservateur britannique ! Je doute qu’un filloniste fidèle tente sa chance, mais un candidat de compromis (Ollier, Accoyer,…) pourrait émerger.

Certes, Copé garde l’appareil et Jacob reste favori à la tête du groupe. Mais rien n’est plus sûr, désormais… Et face à un pouvoir un peu frivole, malgré les déclarations orthodoxes d’Ayrault et de Moscovici, Fillon peut jouer la carte de l’opposant… « normal » ! Quant au « sérieux », alors que Bayrou a disparu et que Hollande est bien obligé de mettre désormais les mains dans le cambouis, il pourrait être repris par Fillon qui, par petites touches, a su se démarquer de Sarkozy et, désormais, de Copé, sans affrontement majeur mais tant qu’il en était encore temps.

A suivre…

Publicités

24 réactions sur “Derniers sondages IFOP (projections et circo) et pronostics affinés: victoire en partie gâchée pour le PS, simple report des difficultés pour l’UMP

  1. Pronostiquez-vous toujours la victoire de Jack Lang après les résultats du premier tour?
    900 voix séparent les deux candidats dont 800 voix sur Saint dié majoritairement à gauche.
    Le FN fait 17.5%.

    • Lang a 37,5, il peut espérer 1,7 du FN, 4 du FG, 1,5 et 0,5 des deux divers écologistes, 0,5 du MoDem, 0,5 de l’extrême gauche (par opposition à l’appel de MLP à battre Lang), soit 46,2.
      Cherpion a 35,4, il peut espérer 9 du FN (pas plus, c’est le piémont sinistré des Vosges, pas l’arrière-pays cannois), 0,7 du MoDem et 0,5 des divers écologistes, soit 45,6.
      C’est très juste mais, malheureusement, je pense qu’il s’en sortira une fois de plus…

  2. Donc pour toi l’affaire du tweet n’entame pas les résultats de la gauche en termes de sièges ? Moi ça me va très bien. 🙂 Je n’attache pas à cet épisode l’importance psycho-métaphysique que tu sembles lui accorder, donc je ne me soucie guère des répercussions en matière de « crise d’autorité ». Tant que la majorité parlementaire est solide, les décisions pourront être prises et c’est tout ce qui compte.

    Parcontre, ton pessimisme légendaire me pousse toujours à la prudence.

    • Je ne pense pas que le tweet aura un effet de court terme (l’autruche Hollande devrait passer entre les gouttes de cette semaine… euh, pour une fois, en ce qui concerne les gouttes ;)). Mais ce sera un petit… gazouillis de moyen terme qui contribuera à miner l’autorité de Hollande.
      Même s’il y avait un effet dimanche prochain, comme cet effet est inévaluable (dans son sens comme dans son niveau), je ne me risque pas à modifier mes petits calculs !

  3. Voilà, j’ai pris tes projections en sièges pour base, et au regard de ma liste postée dans l’autre sujet, j’en arrive à un total dont je me rends compte qu’il est peut-être un brin béatement optimiste et dicté par ma haine de la droite 😉

    FG 10
    Rég/Ind 3 (si tu le dis…)
    Gauche gouvernementale (pas différencié PS-DVG-EELV) 361
    Modem 2
    Droite 199
    ExD 1
    FN 1 (Maréchal, nous voilà)

    Quand j’ai fait le tour de toutes les circos, je n’ai pas différencié si c’était un Vert ou un soc’ qui représentait la gauche, et j’ai vraiment la flemme de me les retaper toutes. Tout au plus je peux dire qu’il n’y a que deux circos que je vois à droite tandis qu’horos les voit à gauche : Meuse-2 et Val d’Oise-1. Aucune n’étant EELV, ma ventilation gauche aura EELV au moins comme toi à 21, peut-être 2 ou 3 de plus.

    En fait, j’ai quasi systématiquement mis un petit bonus gauche, je crois vraiment que la vague rosâtre sera plus large que prévu. Peut-être pas autant que ce pronostic, mais plus que les médias ne veulent le comprendre. Si on approche de mon pronostic, on approche dangereusement des 3/5 du Congrès, enjeu dont tout le monde se fout mais qui est pourtant hautement important.

    • Pourvu que tu aies tort: je n’ai aps envie que la théorie du gender soit constitutionnalisée…

      Sur la 1e du Val d’Oise, elle est bien en bleu en ce qui me concerne. Et je crois que tu est d’accord pour dire que la 2e est perdue pour la droite. Donc il ne reste plus que la Meuse, avec un candidat « divers » au gros score de 1er tour qui introduit une forte incertitude; mais ces « inclassables » de l’Est finissent souvent par profiter à la gauche (la Meuse en a déjà fourni des exemples, mais la Moselle aussi avec Warhouver; en revanche, dans les Vosges, Heinrich a fini par devenir un UMP très banal, c’est vrai).

  4. Autant j’étais surpris par vos prévisions extrêmement basses pour EELV avant le premier tour (contrairement à ce que vous disiez beaucoup de dissidences PS n’étaient pas plus implantées localement que les candidats d’union EELV et le facteur « implantation locale », s’il est très efficace dans les circos rurales, ne joue qu’un rôle mineur dans les milieux urbains où la porosité entre électorats PS et EELV est très forte. Tout ceci a pu être vérifié dimanche soir, exceptions faites de Roubaix où le dissident a bénéficié de la prime au sortant, et de Lyon où il y a eu une incontestable confusion sur les logos et l’omniprésence du maire dans la campagne), autant je trouve que là vous surévaluez totalement le résultat d’EELV. 21 sièges me paraît énorme: il y aura à mon avis un report de voix très difficile des « dissidents » battus vers les candidats EELV au 2e tour, la rivalité à gauche ayant été très violente et agrémentés de tracts et rumeurs extrêmement hostiles dans certaines circos. De toute façon les candidats EELV se maintenant essentiellement dans des circonscriptions très serrées, une fourchette aurait beaucoup plus de sens qu’une estimation exacte (selon l’ampleur de la vague de gauche EELV peut avoir 8 ou 20 députés, ça se jouera à + ou – 1% au niveau national). Par ailleurs sur la porosité entre électorats régionaliste et FN notamment en Corse, je ne vous suis absolument pas! Il n’y a rien de plus éloigné sur l’échiquier politique – les expériences passées montrent que l’électorat nationaliste corse vote extrême-gauche ou écolo aux élections nationales.

    • Je ne dis pas que ces transferts FN-nationalistes corses sont majoritaires, juste qu’ils ne sont pas négligeables, contrairement justement à l’expérience passée. Pour dire cela, je ne me fonde que sur les sondages de circos corses d’avant 1er tour, c’est donc fragile: nous verrons bien au 2nd tour !

      Pour les Verts, je sais bien que certaines circos sont en réalité fragiles (Morbihan, mais Guéant est un très mauvais candidat UMP et le Vert n’est pas si mal et c’est la Bretagne / Somme: c’est vraiment serré, mais le FN est plus « populaire » ici et, sans aller jusqu’à voter pour la « fumette », beaucoup de ses électerus n’iront pas sur le NC Jardé / Val-de-Marne: je n’arrive pas vraiment à croire que la droite puisse perdre Vincennes, mais voilà, l’arithmétique est vraiment mauvaise pour elle et puis c’est le boboisme triomphant… / Vienne: serré en effet, mais Abelin est peut-être « usé » / Puy-de-Dôme: Giscard junior n’est quand même pas le plus motivant des candidats / Loire: beaucoup d’électeurs du FN ne se reporteront pas sur le candidat Vert, mais pas vraiment non plus sur Cinieri, car on a là de l’électorat fort populaire qui s’abstiendra). Donc, peut-être seulement 15, mais malheureusement pas moins et je suis moi-même horrifié d’en arriver à 21 😛

      Quant à ne publier que des fourchettes, bof, franchement, on est là pour s’amuser, donc, à un moment donné, il faut trancher et prendre des risques, c’est plus drôle ! 😀

    • Faux,je connais des vieux militants nationalistes corses que j’ai connu il y a 40ans a Ordre Nouveau,dont une figure qui fut succesivement à l’OAS et au FLNC.Quelques dirigeants comme Talamoni ont un discours internationaliste,mais la base que je cotoie aux journées de Corte tous les ans depuis une vingtaine d’année est plus à droite que le Front National,puisqu’a l’inverse de ce dernier ,ce sont de vrais nationalistes.

    • J’avoue, je ne vois pas d’où tu tires que les nationalistes corses sont de gauche. Si les nationalistes/régionalistes bretons et basques sont eux, majoritairement à gauche, en Corse il s’agit largement d’un nationalisme « d’extrême droite ».
      C’est vrai toutefois qu’aux présidentielles pas toutes les voix nationalistes corses se reportent au FN, ce qui est normal puisque le FN est un parti nationaliste français (donc opposé aux revendications indépendantistes). Peut être alors que des nationalistes corses votent à l’extrême gauche aux présidentielles, mais ce serait en partie parce que la gauche est plus bienveillante vis à vis des « minorités nationales ». En gros, la gauche serait l’idiot utile des nationalistes de droite corses, tout comme elle l’est pour les islamistes, qui votent largement à gauche simplement parce que c’est dans leur intérêt (alors qu’autrement ils ont des valeurs opposés au laïcards humanistes bisounours de gauche).

  5. Bravo pour votre site,d’autant plus qu’en portant le regard sur la carte je ne vois que la tache noire qui saute aux yeux et qui est le seul élu qui m’importe (avec une exception pour Angelini en Corse),au milieu des 576 politicards plus ou moins escrocs,mon ancien camarade d’Ordre Nouveau,J.Bompard.

  6. La majorité des 3/5 est-elle si importante ?

    De mémoire, les points soumis à une révision de la Constitution sont :
    1. Inscrire la loi de 1905 dans la constitution (et encore ne s’agit-il que du financement des cultes et sans toucher au statut particulier de l’Alsace-Moselle). S’il s’agit de ne plus financer les mosquées, la droite devrait s’y rallier. Mais est-ce si capital ?
    2. Supprimer le mot « race » de la constitution. Très symbolique (et assez électoraliste).
    3. Le plus sensible : le droit de vote des étrangers non communautaires. Hollande a prévu le coup en brandissant le référendum. Même si je suis pour, j’avoue égoïstement que je suis français.

    J’appelle de mes voeux une autre modification dans la Constitution : supprimer l’usage de Twitter ou Facebook sur le territoire national.

    • La laïcité, si c’est pour permettre à Fourest et autres de se déchaîner, moi, cela m’inquiète.

      Vous oubliez la discrimination fondée sur le « genre » (en enlevant « race », ils pourront rajouter « genre »). Ne pas oublier que Hollande s’est engagé à ce que chacun puisse choisir son genre sur l’état civil en toute liberté, c’est-à-dire en réalité son sexe même sans opération chirurgicale (on appelle ça dans les lobbies trans la « réassignation sexuelle »… un peu comme les machines réassignées, quoi…). Horos pourra donc librement devenir Horosse 😉
      Quant aux opérations de « réassignation sexuelle », elles seront remboursées par la Sécurité sociale.

      Et puis je redoute des initiatives sur la définition de la « famille » au niveau constitutionnel. Ce n’est pas dans le programme de Hollande mais, quand il faudra amuser la galerie pendant l’austérité…

      • Franchement, je ne comprends pas votre phobie.
        Je ne crois pas qu’un homo se forcera à rester hetero sous la pression morale.
        De la même façon, je ne crois pas qu’une personne vivant mal son sexe gâchera toute sa vie à cause de cette même morale.
        Je n’ai pas envie qu’on me force à changer de sexe mais je me fous totalement si quelqu’un a envie d’en changer.
        Si votre morale vous interdit ces agissements, parfait, mais pourquoi imposer votre morale à toute la société ?
        Perso, mes valeurs (et j’en ai trop aux yeux de certains de mes proches) n’ont rien à voir avec le sexe (au sens du genre).

        D’autre part, je distingue totalement la Nation de la Société. Et je n’accepte pas que le FN ou l’UMP me traitent de mauvais français parce que je ne dors pas avec le drapeau tricolore.

        Pareil pour l’euthanasie : pourquoi forcer quelqu’un à souffrir le martyre parce que la religion chrétienne l’interdit ? Et si je n’étais pas chrétien ? Et même si je le suis ? C’est un choix personnel.

        • Chacun est en effet totalement libre et les choix et comportements personnels me sont indifférents; mais à l’inverse, que des revendications partielles ne viennent pas remettre en cause la définition traditionnelle du mariage, c’est tout.

          Loin de moi l’idée d’empêcher des comportements, des choix ou de forcer quelque chose. En revanche, je suis toujours surpris que les chantres du Progrès et de la modernité veuillent à tout prix réutiliser, reprendre les institutions rétrogrades.
          Si le PACS a les mêmes droits que le mariage (ce qui est quasiment le cas), pourquoi ne serait-ce pas suffisant ?
          Je pense d’ailleurs que beaucoup d’hétérosexuels ne devraient pas se marier, mais se contenter du PACS (ou rester en PACS), étant donné, au fond, leur difficulté à porter et tenir une vraie famille unie sur toute une vie (et leur conception du mariage proprement dit, réduit à une bonne occasion de faire une fiesta). Mais, bien sûr, ce sont là aussi des choix (et des erreurs) personnels.

          Pour répondre à Fade Out, je sais bien que le combat auquel j’adhère est perdu d’avance et qu’effectivement, dans 15 ans, on en sera à autre chose. Je pense que les enfants seront bientôt de purs objets, « composés » dans le cadre de PMA bien plus raffinées et libres de contraintes, accueillis tant qu’ils n’embêtent pas trop ou que l’on ne s’en est pas encore lassé, abandonnés à la société lorsqu’on en a assez… La réaction de parents à l’annonce (de bon sens) de Peillon est édifiante: « ils ont déjà trop de vacances », « comment je vais les occuper ? »…

          La famille est en effet morte et il est vrai que ce ne sont pas les revendications de certains homosexuels qui l’ont tuée: ce n’est qu’un coup de boutoir parmi d’autres…

          Bon, j’arrête là mon arrière-gardisme et je retourne à ma légère mais croissante inquiétude que la gauche se rapproche trop de la majorité des 3/5 😉

          • Bonjour Horos,

            Je comprends vos opinions quant au mariage ( étant moi-même mariée, mère de famille, et fidèle ) mais je crois, si je peux me permettre, que vous avez oubliez une donnée importante :
            Le mariage tel que nous le connaissons ( car il en existait d’autre avant, le mariage celte par exemple, avec un système de tacite reconduction tous les ans ) a été inventé alors que notre espérance de vie ne dépassait guère les 40 ans, l’homme de 30 ans épousait une jeunette de 15 ans ou 16 ans et leur mariage jusqu’à ce que la mort les sépare durait … 10 ans !!! même si le couple ne se supportait pas il suffisait de patienter … pour devenir une veuve joyeuse 🙂
            De nos jours on signe pour 50 ou 60 ans !! le contrat n’est plus le même de fait ! d’où l’augmentation des divorces .

            Ceci étant dit, l’ouverture du droit au mariage civil pour les personnes de même sexe va apporter le cadre dans lequel le couple pourra s’épanouir, le chemin commun a suivre, et je suis très heureuse pour toutes ces personnes car justement je crois aux valeurs du mariage.

            La famille n’est pas morte Horos, elle se transforme tout simplement et devient peut être même moins hypocrite ( quand je pense au nombre d’homos qui se sont mariés afin de se sentir intégrés dans la société, à cause du regard des autres, ça n’a engendré que du malheur pour tout le monde )

            Le sujet est très vaste donc je me tais lol
            bonne fin de soirée

          • Je réponds juste à cette question :
            « Si le PACS a les mêmes droits que le mariage (ce qui est quasiment le cas), pourquoi ne serait-ce pas suffisant ? »

            Ce que veulent les gays et lesbiennes, ce n’est pas tant les droits du mariage en soi, que la fin de ce qui est perçu, en 2012, comme une discrimination ou la légitimation de l’infériorité symbolique des homosexuels. La loi ne traite pas de la même manière un couple hétéro et un couple homo dans des situations similaires. Par exemple, un homme et une femme stériles ou qui ne veulent pas d’enfants peuvent se marier, pas deux hommes ou deux femmes. Un homme peut épouser une femme qui a un enfant et obtenir l’autorité parentale, pas une femme. Un célibataire peut adopter, pas un couple de même sexe. Beaucoup de militants pour l’ouverture du mariage ne veulent pas se marier eux mêmes, ils veulent juste l’égalité devant la loi. Ceci dit, on peut estimer qu’il y aura plus de 3000 mariages de couples de même sexe par an.

            Tout le monde a oublié cela, mais le candidat Sarkozy de 2007 avait promis – sans tenir cette promesse dans le quinquennat – une « union civile » réservée aux homosexuels et qui donnerait les mêmes droits que le mariage, sauf l’adoption. La grande majorité du mouvement LGBT avait rejeté cela, pour la raison que je cite au dessus.

      • Après toutes ces petites piques je ne résiste pas à ce petit commentaire qui sort de la pure analyse des sondages 😉

        Je connais un certain nombre de militants gays et lesbiennes. Certains pourraient d’ailleurs me considérer aussi comme militant gay tout simplement parce que j’ai la ferme intention de me marier avec mon compagnon de 5 ans quand j’en aurais la possibilité. Je n’ai jamais entendu parler de modifier la constitution. Je n’en vois pas trop l’intérêt. D’ailleurs un projet de loi sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe (sur proposition PS) avait été discuté il y a exactement 1 an.
        Dans mon esprit, il ne s’agit pas de clientélisme, de donner des avantages supplémentaires à certains, mais juste de réparer une injustice. A mon avis, la surenchère constitutionnelle n’aurait aucun intérêt électoral, ce n’est pas comme cela qu’on irait à la pêche aux voix gays. De toutes façons, elles sont déjà presque toutes acquises à la gauche.
        Après les lois sur le mariage et l’adoption (et la PMA pour les femmes), je pense que les prochaines revendications des gays et lesbiennes porteront sur la sensibilisation à l’homophobie chez les ados. Dans 5 ou 10 ans, les discussions sur la soi-disant « destruction de la famille » paraîtront aussi dépassées que nous apparaissent maintenant celles sur le Pacs ou sur l’avortement. Ces 15 dernières années, j’ai d’ailleurs vu les esprits beaucoup évoluer sur le sujet, en particulier à droite.

        Quant aux revendication des transsexuels, je les connais pas vraiment, mais j’en sais assez pour dire que la « théorie du gender qui veut semer le doute chez tous les enfants et permettre aux adultes le changement de sexe aussi facilement qu’un caprice » est un fantasme. Il s’agit juste de prévoir le cas des 0,01% de gens concernés et de ne pas les traiter en parias ou en malades mentaux.

        Voilà, merci encore pour ce site et tes analyses. Je trouve que c’est un petit miracle qu’on arrive à discuter sérieusement de ces analyses, et les enrichir, malgré les avis politiques très divergents 🙂

          • Si vous voulez savoir, lui et moi avons presque le même âge et nous avions à peine plus de 5 ans l’année ou Badinter a dépénalisé l’homosexualité. Je me fait l’effet d’un centenaire tellement cela parait lointain ^^

            • C’est vrai que ça ne rajeunit pas tout ça 🙂 et en même temps que l’ouverture du droit au mariage aux personnes de même sexe , les homosexuels pourront enfin donner leur sang de nouveau !! il était temps … !!
              Soyez heureux 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s